Firpa_logo_pieni

Français


© Kati Lehtinen and FIRPA, 2014













# Terme français f/m Définitions
Synonyme(s)
1 Fabrication additive f Ensemble de technologies, permettant de fabriquer des formes tridimensionnelles à partir d’un objet numérique, par apport itératif de matière, dans une tentative de développer les moyens de fabrication, les plus souples et complexes. L’ASTM a défini sept catégories pour les procédés principaux de fabrication additive.
Fabrication 3D,
Technologies additives,
Additive manufacturing,
AM,
Impression 3D
2 Impression 3D f Fabrication associée à la conception, utilisant la diversité de simples imprimantes 3D bon marché. Originalement, le terme a signifié le procédé 3DP, en association à des machines de bureau. Aujourd’hui, le terme est utilisé comme un synonyme pour la fabrication additive.

3 ASTM International m Auparavant sous le nom American Society for Testing and Materials (ASTM).
Leader mondial pour le développement et pour le partage de normes internationales, dont la définition est basée sur un consensus volontaire. www.astm.org


4 GARPA m Global Alliance of Rapid Prototyping Associations.
Forum international, qui veut partager l’information sur la fabrication additive. L’AFPR (Association Française de Prototypage Rapide) est un membre de GARPA. www.afpr.asso.fr


5 Outillage rapide m 1)  Méthodes rapides et additives d’outillage direct et de prototypes, soit pour servir aux outils actuels, comme des inserts de moule, soit aux modèles d’outils actuels.
2)  Méthodes rapides conventionnelles d’outillage direct ou de prototypes.

Fabrication directe d’outillage
6 Prototypage rapide m Fabrication additive dans la conception, souvent itérative, pour former, s’adapter ou tester le fonctionnement de pièces, avec des prototypes ou avec des petites séries, avant les manufacturer.

7 Fabrication directe f Fabrication additive de produits finals, sans l’outillage.
Fabrication rapide
8 Canaux de refroidissement conformes m Fabrication additive d’outillage et de moules qui servent à concevoir et à créer des canaux optimisés, conformément à la forme d’un outil ou d’un insert, lesquels permettent le liquide de refroidissement de passer à travers du moule, dans des passages, qui évacuent la chaleur du moule ou de la matrice uniformément et vite. Ce positionnement est le plus limité dans les canaux avec des chaînes linéaires, usinées d’une manière conventionnelle.
Canaux de refroidissement
9 Prototype m Modèles divers, faits pour plusieurs usages dans des phases différentes lors de la conception de produits. La fabrication additive permet de créer des représentations 3D complexes, qui démontrent l’apparence, les dimensions et les fonctions d’un objet. Ainsi, un seul prototype polyvalent sert à vérifier le concept.

10 Production en petites séries f Production d’un petit nombre d’unités. La première petite série d’un nouvel produit est appelé une série zéro.

11 Fabrication hybride f Combinaison de la fabrication additive et de l’usinage CNC conventionnel, dans un procédé automatique de fabrication.

12 Fabrication conventionnelle m Fabrication soustractive, et technologies de mise en forme.
Fabrication traditionnelle
13 Fabrication soustractive f Méthodes conventionnelles de fabrication, par enlèvement de matière, par exemple  : fraisage et tournage en axes multiples, EDM (Electrical Discharge Machining), meulage, découpage laser, forage et micro-usinage.

14 Technologies de mise en forme f Méthodes conventionnelles de fabrication, par exemple  : moulage (par injection ou sous pression), pliage, traction, extrusion et compression de matière lors du processus.

15 Outil, outillage m Moule, matrice ou tout autre outil utilisé lors de divers procédés de fabrication, soit par moulage, par injection plastique, sous vide, sous pression ou par soufflage, soit par thermoformage, par emboutissage de tôle, par hydroformage, par forgeage, soit par montage pour l’outillage de composites empilés, pour l’usinage et pour les accessoires. Les moules et les matrices sont des cadres de cavité pour une pièce fabriquée.

16 Outillage de production m Outils, outillage utilisés lors de la fabrication de produits.

17 Outillage prototype m Outils, outillage utilisés pour la production de prototypes.

18 IAO m Ingénierie assistée par ordinateur.
Les logiciels de IAO offrent des capacités à l’analyse d’ingénierie et à la simulation, ainsi que pour déterminer l’intégrité structurelle et la performance d’une conception.


19 CAO f Conception assistée par ordinateur.
L’utilisation d’ordinateurs pour la conception d’objets réels ou virtuels.

DAO (Dessin assistée par ordinateur)
20 FAO f Fabrication assistée par ordinateur.
En général, il s’agit de systèmes, qui utilisent des données de modèles CAO, pour contrôler des machines CN, comme des fraiseuses et tours, pour fabriquer des pièces, des moules et des matrices.


21 CN f Commande numérique. Les machines équipées de fonctions de CN sont des fraiseuses, tours, broyeurs, et coupeuses à flamme, à laser et à jet d'eau.

22 Rétro-conception f Dans le cas de fabrication additive, il s’agit d’une méthode de création de représentations numériques, basée sur un objet physique, de définition de formes, de dimensions et de caractéristiques internes et externes, afin que l’information récupérée permette de fabriquer un objet physique équivalent.
Rétro-ingénierie,
Ingénierie inverse,
Reverse engineering
23 Digitalisation 3D f Mesures automatiques pour acquérir la taille et la forme numérisées d’un objet. Ce qui impliquent souvent un dispositif optique, comme un laser, et des capteurs qui calculent les coordonnées xyz à l’aide de triangulations. Les données de mesure peuvent également être obtenues par la prise de photos selon des angles différents.
Acquisition 3D,
Scanning 3D
24 Triangulation f Lumière projetée sur la surface d’un objet, est observée à partir d’au moins deux autres points, dont la distance est connue. Ensuite, la position du croisement sur la surface d’un objet peut être déduite de l’information.

25 Données 3D f Données brutes, qui contiennent de grandes quantités des valeurs des coordonnées, connues sous le nom de fichiers de nuage de points, produites par les systèmes de digitalisation 3D.
Nuages de points
26 Logiciels de CAO 3D m Logiciels pour la modélisation 3D et CAO, qui transforment des données 3D aux formats compatibles dans les systèmes AM. Les caractéristiques couvrent  : la modification de surfaces CAO, la réparation de fichiers STL, la création de volumes fermées et l’ajout de structures grille et de supports. Certains logiciels servent à interfacer entre divers instruments de mesure 3D.

27 Modèle surfacique m Représentation mathématique ou numérique d’un objet, pas nécessairement un volume fermé, constitué d’un ensemble de surfaces planes ou de courbes primitives, de Bézier B-splines ou de surfaces NURBS, ou d’un maillage de polygones, tels que des triangles, pour rapprocher la forme exacte d’un modèle.
Modèle 3D surfacique
28 NURBS
Non-Uniform Rational B-Splines.
Ces surfaces NURBS donnent une description mathématiquement précise d’un modèle 3D.


29 Modélisation volumique f Moyens pour créer des modèles 3D virtuels, avec des primitives géométriques, telles que des cylindres et des sphères, et avec des options, telles que des trous et des fentes, lesquelles permettent de définir un volume bien fermé, «  étanche à l’eau  » (avec l’information sur, quelles parties, dans le modèle, sont de la matière, quelles non).
Modélisation tridimensionnelle,
Modélisation 3D,
Modélisation solide
30 Modèle volumique m Construction avec des logiciels de modélisation. Ce modèle solide est une alternative à des modèles physiques créés en bois ou en mousse. Son volume fermé est considéré comme un avantage, par rapport à des modèles surfaciques.
Modèle 3D volumique,
Modèle 3D solide,
Modèle solide
31 Modèle CAO 3D m Modèle qui représente un objet 3D à imprimer, dans un format solide utilisable, construit de facettes. Il est produit avec des outils de modélisation solide, ou avec des données de l’acquisition 3D.

32 Structures lattices f Structures internes complexes d’un objet conçu, souvent optimisé mathématiquement, lequel donne de la résistance structurelle pour une pièce, dessinée d’être aussi bien légère que creuse, par gain de matières.
Treillis
33 Structure de support, ancrage f Lorsque les couches successives font agrandir une pièce, des surfaces tournées vers le bas ont besoin de structures de support, pour assurer que des objets vont avoir une vraie forme utilisable. Les supports commencent directement d’une plate-forme, ou à partir des couches au-dessous de la surface de construction. Des ancres attachent la pièce sur une base, et soutiennent l’objet par en bas, sans appartenir à la pièce, même si le matériau est souvent le même que le matériau de fabrication. Le type, le matériau et les paramètres de supports sont fixés lors de la conception d’un modèle 3D. La fusion d’un lit de poudre métallique nécessite des supports, ainsi que extrusion et photopolymérisation. Lors de fusion d’un lit poudre de polymère, la poudre non fondue entoure la pièce et sert à la fixation, donc des supports supplémentaires ne seront pas nécessaires.
Support, structure de soutien
34 IGES
Initial Graphics Exchange Specification.
Norme industrielle pour l’échange de données CAO entre systèmes.


35 STEP
Standard for the Exchange of Product Model Data.
Format encore utilisé dans certaines machines et logiciels de fabrication additive, pour traduire des données d’un modèle 3D. La norme IGES a conduit à STEP.


36 AMF
Additive Manufacturing File.
Format récent à interface machines, comprenant des caractéristiques qui ne sont pas supportées par STL. AMF est basé sur le langage de balisage normatif ouvert (XML) permettant de décrire unités, couleurs, textures, triangles courbes, structures lattices, et matériaux classifiés par fonctions. La taille d’un fichier AMF est la moitie de celle d’un fichier STL compressé.


37 STL
Interface normative de facto pour des systèmes additifs. La stéréolithographie est l’origine de ce sigle. Dans un fichier STL, des facettes triangulaires de diverses tailles et formes, donnent une forme approximative pour un objet. Le fichier contient une liste avec des sommets de triangles, et leurs droites normales, dans un format binaire et ASCII, tout est arrangé de droite. Les autres attributs d’un modèle 3D sont exclus.

38 Facette f Polygone de trois ou quatre côtés, qui représente mathématiquement un élément avec un maillage de polygones 3D. Les facettes triangulaires sont utilisées dans des fichiers STL.

39 Projection de liant f Catégorie procédurale, qui consiste à déposer sélectivement un liant liquide sur un lit de matériau, à l’état de poudre, pour créer un objet. Le liant va rester sur la surface d’un objet final. Bien que le liant et la poudre réagissent dans une température ambiante, l’objet doit rester dans le lit pendant quelques heures, afin que le liant durcisse suffisamment
Binder jetting
40 Dépôt direct de matière m Catégorie procédurale, dans laquelle l’énergie thermique fond le matériel, lors de son dépôt sur un objet. Plus souvent, sont utilisés le laser thermique et la poudre métallique. La source thermique et le buse peuvent être sépares ou intégrés. La plupart de ces systèmes se positionnent avec 4 ou 5 axes, ou avec un bras robotique, ainsi les solutions de construction ne sont plus limitées à des couches successives horizontales sur des plans parallèles.
Dépôt énergétique direct,
Directed energy deposition
41 Extrusion de matériau f Catégorie procédurale qui permet à dispenser le matériel sélectivement, à travers d’un buse sur une surface précédente de construction, par l’empilement des couches. Le matériel est généralement des filaments thermoplastiques, fondus avant l’extrusion, mais il peut être aussi de la masse fluide, distribué par un tuyau ou par cartouche. Des supports sont nécessaires pour des surfaces de base et pour des surplombantes (Remarque  : En (thermo)mécanique l’extrusion signifie un processus de mise en forme, où le matériel est compressé à travers d’un buse pour créer des tuyaux.)
Material extrusion (anglais)
42 Projection de matériau f Catégorie procédurale, où la pièce est construite en déposant sélectivement des fines gouttelettes de matière sur la surface, lorsqu’une ou plusieurs têtes d’impression bougent à travers de la zone de construction. Les matériels sont par exemple de polymère photosensible ou de cire, souvent conservé dans une cartouche
Material jetting
43 Fusion en lit de poudre f Catégorie procédurale dans laquelle l’énergie thermique fond des zones d’un lit de poudre d’une manière sélective. La surface de poudre est égalisée entre chaque couche. La poudre non fixée soutient l’objet pendant le processus.
Fusion d’un lit de poudre,
Powder bed fusion
44 Stratoconception f Catégorie procédurale qui permet de former la pièce par l’empilement et le collage de feuilles ou de plaques, alimentées en rouleaux ou en feuilles coupées. L’autre côté de feuille peut être adhésif, et des couches successives sont laminées à un rouleau chauffant. La forme d’un objet 3D est reçue par le découpage de feuille.
Usinage par empilement,
Fabrication par empilement et collage de feuilles,
Sheet lamination
45 Photopolymérisation f Catégorie procédurale, dans laquelle la lumière visible ou ultraviolet est focalisée sur une surface de construction, à l’aide de la technologie DLP. Ainsi, un photopolymère liquide, dans une cuve, est sélectivement durcie par polymérisation, activée par cette lumière.
Vat photopolymerization
46 Durcissement, durcir m Surface supérieure de photopolymère liquide, dans une cuve, devient solide, quand elle est balayée, par exemple, en utilisant la technologie DLP, ce qui guide un laser ultraviolet à travers des miroirs.
Polymérisation,
Réticulation
47 Machines de fabrication additive f Machines qui utilisent la fabrication additive, pour la création d’objets 3D, en adhérant le matériel en filament, en liquide, en poudre ou en feuilles.

48 Machine industrielle de fabrication additive f Machines qui sont réglées à appliquer des exigences industrielles spécifiques, qui définissent la qualité de produits finaux.
Équipement industriel,
Machine industrielle de fabrication additive,
Machine professionnelle,
Système AM,
Machines d’additive manufacturing
49 Imprimante 3D f Terme associé à des machines additives simples, qui sont bon marché et non-industrielles. La fiabilité de ces imprimantes 3D et leur qualité d’imprimerie, ainsi que la diversité des matériaux, ont augmenté considérablement à partir des années 2012.
Machine d’impression 3D,
Imprimante 3D de bureau,
Imprimante 3D low cost
50 Tête d’impression f Le matériau est déposé, au-dessus de la surface de construction, d’une tête d’impression, qui est souvent dans un bras fixé ou robotique. Dans certains systèmes, cette tête d’impression est équipée séparément d’une source d’énergie thermique ciblée.
Tête de déposition
51 Buse chauffante f Une tête d’impression avec une buse, qui fait chauffer et fondre le matériel solide, avant de son dépôt sur la surface de construction. En traversant la buse, le flux de matériel est ajusté avec un rouleau de réglage
Tête d’extrusion
52 Énergie thermique focalisée m La source d’énergie thermique (par exemple, laser, faisceau d’électrons, ou jet de plasma) qui est concentrée sur une surface de construction, lors du dépôt de matériel. Elle fait fondre ou durcir le matériel, qui passera à une phase solide après le refroidissement.
Laser thermique
53 DLP m Direct Light Processing. Traitement numérique de la lumière.
Faisceau de lumière contrôlé avec des lentilles et des micro-miroirs. Quand une lumière cohérente se propage à travers des lentilles, elle s’intensifie au travers de l’énergie thermique focalisée.

Technologie de DLP
54 Alimentation en matériau f Terme général pour alimenter de matériau dans des systèmes additifs, par exemple d’un rouleau de filament, d’une cartouche en poudre, d’une cuve ou d’un lit de poudre, ce qui dépend de la construction de machine et de la nature de matériau.

55 Rouleau de filament m Matériel de fabrication sous la forme solide de fil, enroulé autour d’un cylindre.
Bobine de filament,
Cartouche de fil
56 Thermoplastique m Matériau associé à des chaînes linéaires et ramifiées de molécules, sans liaisons chimiques. Les thermoplastiques conservent leur résistance aux chocs, leur traitement est facile et peuvent être fondus, refroidis et durcis plusieurs fois. Sont appropriés pour des conceptions complexes. L’ABS et le PVC sont des exemples de ces matières.

57 Plastique thermodurcissable m Plastiques thermodurcissables structurés de manière rigide, avec des lignes de molécules qui sont fortement réticulés. Ils sont en permanence «  définisi  » après qu’ils sont formés, et ne peuvent pas être refondus. Les exemples de ces matières sont l’acrylique, l’acrylate et l’époxy.

58 Cartouche d’alimentation en matériau f Réservoir changeable, qui comprend le matériel utilisé dans des systèmes de fabrication additive.

59 Lit de poudre m Chambre de fabrication, alimentée en poudre, équipée avec un piston mobile, pour élever ou enfoncer la surface du matériel.

60 Cuve f Réservoir transparent, fournis d’alimentation en liquide, dans une chambre de fabrication.
Bac d’alimentation
61 Racleur m Partie d’un système additif qu’on utilise pour niveler uniformément la surface liquide ou poudreuse, entre les deux couches successives en production.
Balai racleur
62 Surface de fabrication f Dernière couche de surface, sur laquelle la fabrication se passe.
Surface de construction
63 Chambre de fabrication f Espace à un système de fabrication, où le procédé thermique est contrôlable.
Chambre ou volume de construction
64 Gaz inerte f Avec des matières sensibles, il peut être nécessaire de créer une atmosphère contrôlée en gaz inerte dans la chambre, lors du durcissement, pour éviter l’ignition ou l’explosion.

65 Plateau de fabrication f Plate-forme qui soutient l’objet lors de sa fabrication. Elle peut avoir un piston mobile pour l’élever ou l’enfoncer, ou il peut traverser sur le plan x-y.
Table-support,
Plate-forme de fabrication,
Plateau de construction,
Plate-forme de construction
66 Zone de fabrication f Zone à l’intérieur de laquelle une tête d’impression peut se déplacer.
Zone d’impression,
Zone de construction
67 Orientation de la pièce lors de la fabrication f Positionnement d’une pièce dans un système additif lors d’un processus de fabrication. L’orientation de la pièce est définie dans la conception d’un modèle 3D. Un bon positionnement permet d’avoir un processus plus rapide, et d’obtenir une meilleure qualité de l’objet final.

68 Matériaux de fabrication m Matériaux de fabrication additive sont les suivants  : plastiques, métaux, matériaux composites et chargés, céramiques, hybrides céramique-métal, et matériaux biocompatibles.
Leurs propriétés sont les suivantes  : transparence, couleur, résistance à la traction, rigidité, biocompatibilité, température de transition vitreuse, résistance à l’humidité, stérilisation, résistance au feu, et émissions de fumée.
Les duretés disponibles sont diverses, à partir des matériaux extrêmement durs jusqu’à des élastomères de type caoutchouc.


69 Atomisation de métal f Procédé métallurgique, qui commence par faire fondre le métal dans un four. Ensuite, le métal est conduit d’un réservoir vers une chambre d’atomisation. Le métal fondu est frappé par un courant d’air, de gaz inerte, ou d’eau à grande vitesse, ce qui fait froidir très vite le métal fondu, ainsi le liquide métallique s’est désintégré en fines gouttelettes, qui tombent au fond d’une chambre de pulvérisation, sous forme de particules de poudre.
Atomisation,
Pulvérisation de métal,
Fragmentation de métal
70 Post-traitement m Post-usinage et meulage sont nécessaires si l’exactitude ou la finition de dimensions surfaciques ne sont pas satisfaisants après la fabrication additive, bien que l’objectif soit d’éviter ces phases de processus. Le post-traitement comprend  : l’enlèvement des structures de support, le nettoyage de poudre libre, et souvent l’infiltration. Les nombreuses pièces produites de photopolymères sont post-durcis avec une lumière UV, pour achever la polymérisation complète. Pour préserver la liberté de conception, elles ne sont pas utilisées comme telles lors du post-traitement, qui ont des effets sur la géométrie.

71 Post-fabrication f Techniques d’usinage CNC, comme le fraisage et le meulage basés sur CNC, qui sont utilisées pour changer les qualités de matériaux, et pour améliorer l’apparence de surface, lors du post-traitement.
Reprise d’usinage,
Post-usinage
72 Nettoyage m Quand il s’agit du post-traitement, il existe des phases de l’enlèvement et de nettoyage de surface de pièces, de toutes les matières poudreuses, souvent à l’aide de l’air comprimé. Des pièces plastique ou métallique ont été fabriquées en fusion dans un lit de poudre. Il faut faire le nettoyage avant de traitements thermiques.

73 Post-traitements thermiques m Traitements utilisés pour le soulagement de tensions et pour l’amélioration de qualités mécaniques d’un objet.
«  Post-chauffage  »,
Post-cuisson
74 Frittage m 1) Quand il s’agit du post-traitement d’un objet fabriqué additivement, le frittage signifie «  post-chauffage  » ou réchauffage d’une pièce poreuse dans un four, ainsi le matériel se fond partiellement ou entièrement, ce qui dépend de qualités de matériau.
2) Pendant le frittage conventionnel de métal poudreux, la pièce est moulée à pression et réchauffée, en conséquence, la structure finale est poreuse.
3) La fusion de poudres plastiques est appelée frittage, tandis que la fusion des poudres métalliques est la fusion.


75 Infiltration f Technique pour l’amélioration de la résistance de pièces, par remplissage d’une pièce d’un autre matériel par capillarité. Le frittage («  post-chauffage  ») de pièces poreuses et l’infiltration, sont souvent faits consécutivement, en particulier lorsqu’on doit brûler le matériel liant d’une pièce, avant de l’infiltrer.
Imprégnation
76 Enlèvement des supports m Supports supprimés, quand certaines pièces ont passé déjà les cycles thermiques nécessaires de post-traitement. Il est plus facile de retirer des supports, si les matériaux de supports et de construction ne sont pas les mêmes.
Découpe des supports
77 Finition des surfaces m Surface d’un objet final peut être traité avec broyage, peinture ou revêtement métallique. Souvent, la surface d’outillage nécessite également une finition mécanique.
Revêtement des surfaces
78 3DP
Impression 3D.
Première technologie de fabrication additive, qui est basée sur projection de liant. Originalement, développé par le MIT. Ne pas confondre aujourd’hui, avec la signification plus étendue de l’impression 3D.


79 LENS
Laser-engineered Net Shaping.
Technologie de fabrication additive, basée sur dépôt énergétique direct.


80 FDM
Fused Deposition Modeling. Dépôt par extrusion de fil.
Technologie première de fabrication additive, basée sur extrusion. Employé couramment surtout aux imprimantes 3D.

Dépôt par extrusion de fil
81 LS
Laser Sintering. Frittage laser.
Technologie de fabrication additive, basée sur fusion en lit de poudre. Il s’agit de la fusion partielle de sorte qu’un objet résultant aura une structure poreuse, nécessitant d’un post-chauffage. Quand ses particules métalliques se lient entièrement, ainsi la structure finale sera dense.

Frittage laser
82 SLS
Selective Laser Sintering. Frittage laser sélectif.
Technologie de fabrication additive, basée sur fusion d’un lit de poudre.

Frittage laser sélectif
83 SLM
Selective Laser Melting. Fusion laser sélective.
Technologie de fabrication additive, basée sur fusion d’un lit de poudre.

Fusion laser sélective
84 DMLS
Direct Metal Laser Sintering. Fusion laser métallique direct.
Technologie de fabrication additive, basée sur fusion d’un lit de poudre.

Fusion laser métallique direct
85 EBM
Electron Beam Melting. Fusion par faisceau d’électrons.
Technologie de fabrication additive, basée sur fusion d’un lit de poudre

Fusion par faisceau d’électrons
86 UAM
Ultrasonic Additive Manufacturing.
Technologie de fabrication additive, basée sur lamination.


87 LOM
Laminated Object Manufacturing.
Technologie première de fabrication additive, basée sur lamination. Plus en usage.


88 Stéréolithographie f Technologie première de fabrication additive, basée sur photopolymérisation.